Le Mariage en Islam

« Si le serviteur se marie, il a complété la moitié de sa religion qu’il craigne Allah dans l’autre moitié »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le prénom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le mariage en islam
Admin


Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Le prénom   Mar 13 Nov - 3:04

Le prénom


Shaikh Muhammad Ibn Salih Al-‘Uthaymin dit dans Sharh Al-Mumti’ :

On va nommer l’enfant le 7ème jour si on n’a pas décidé de son prénom avant la naissance, et si on a décidé de son prénom avant la naissance, on va le nommer dès la naissance, car le prophète est un jour rentré chez lui et il a dit : « J’ai eu un enfant cette nuit et je l’ai appelé Ibrahim ». Il l’a donc nommé dès la naissance car il avait décidé du prénom. Si la famille se met d’accord sur un prénom au 4ème ou 5ème jour, il est préférable qu’ils attendent le 7ème jour.


Il faut choisir à l’enfant un nom qui ne lui cause aucun tort, car le père peut aimer un prénom qui causera du tort plus tard à l’enfant, et il est connu qu’il est haram de faire du mal au croyant. Il doit choisir les plus beaux noms et les plus aimés d’Allah, et il est authentifié que le prophète a dit : « Les plus beaux noms auprès d’Allah sont ‘Abdullah et ‘Abdurahman » et ce qui est rapporté disant que les plus beaux noms sont les noms de servitude ou de louange, est quelque chose qui n’a aucun fondement et n’est pas une parole du prophète. S’il ne veut pas l’appeler Abdullah ou Abdurahman en raison du grand nombre de gens qui portent ces noms dans sa famille, il peut choisir un autre prénom, mais il doit choisir un beau prénom.

Et il est interdit de le nommer par un nom de servitude pour autre qu’Allah, comme ‘Abd Ar-Rasul, ‘Abd Al-Husayn, ‘Abd ‘Ali ou encore ‘Abd Al-Ka’ba, et Ibn Hazm a rapporté l’unanimité des savants sur cette question.Il est aussi interdit de s’appeler ‘Abd Al-Mutalib, et le fait que le prophète ait dit : « Sans mentir, je suis le prophète et je suis le fils de ‘Abd Al-Mutalib » car dans ce hadith le prophète n’a fait qu’informer du nom de son ancêtre et il ne l’a pas permis.


De nos jours, il y a beaucoup de noms étranges qui apparaissent, surtout chez les femmes, certaines personnes ont rapporté qu’un homme a nommé son fils Naktal, on lui a demandé pourquoi, il dit : c’est le nom du frère de Yussuf « Envoie avec nous ton frère afin que nous pesions » (Arsil ma’ana Akhana Naktal), et c’est une ignorance. Ces gens cherchent la bénédiction dans les noms cités dans le Qur’an, ils s’extasient et ne réfléchissent pas. Il faut choisir des noms connus, qui ne contiennent aucune interdiction. Quant aux noms étrangers, s’ils sont spécifiques aux mécréants, il est interdit de se prénommer avec, car c’est une des plus grandes formes de ressemblance, et si les musulmans choisissent leurs noms comme Georges ou ce qui y ressemble, ils leur donnent de l’importance.

Qu’en est-il des noms des anges ? Certains savants ont dit que cela était haram, d’autres ont dit que c’était détestable, d’autres encore que cela était permis. Ce qui est le plus juste est qu’il est détestable de se nommer Djibril, Mika’il, Israfil, nous ne nous prénommons pas par ces noms, car ce sont les noms des anges.Quant aux noms présents dans le Qur’an et qui ne contiennent pas d’interdit, comme Sundus, il n’y a aucun mal à le choisir, car il ne contient rien d’interdit et n’est pas un témoignage de piété pour soi-même, mais il est préférable de choisir des noms que les gens connaissent et qu’ils acceptent.La base est que le choix du prénom revient au père, car il est le responsable, mais il doit consulter la mère et ses frères (de l’enfant), car le prophète dit : « Le meilleur d’entre vous est le meilleur avec sa famille et je suis le meilleur d’entre vous avec ma famille ».

Et il est connu que si l’homme est souple sur cette question et qu’il prend l’avis (surtout de la mère), cela fait partie du bon comportement et fait plaisir. Parfois l’avis du père s’oppose à celui de la mère, dans ce cas la décision revient au père, mais s’il est possible de réunir les deux avis, en choisissant un troisième prénom sur lequel ils sont d’accord, cela est meilleur.

On peut faire toutes ces choses (sacrifice, nom…) le 7ème, 14ème et 21ème jour, et on rapporte de ‘Aisha : « s’il ne l’a pas fait le 21ème jour, alors quand il le souhaite par la suite » car il se peut qu’on n’ait pas pu sacrifier en ces trois jours (7, 14, 21) mais qu’on le puisse plus tard.


[Cela est en accord avec la parole de shaikh Al-Albani qui fait la différence entre celui qui n’a pas pu le faire et celui qui a volontairement laissé passer le temps légiféré]


Traduit par les salafis de l’Est
http://www.alminhadj.fr/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=56&forum=8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-mariage-en-islam.forumpro.fr
 
Le prénom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mariage en Islam :: LES DROITS ,LES DEVOIRS,L'ÉDUCATION :: LES ENFANTS-
Sauter vers: