Le Mariage en Islam

« Si le serviteur se marie, il a complété la moitié de sa religion qu’il craigne Allah dans l’autre moitié »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'accord de la femme pour son mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le mariage en islam
Admin


Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: L'accord de la femme pour son mariage   Mer 7 Nov - 17:01

LE JUGEMENT EN CE QUI CONCERNE L'ACCORD DE LA FEMME POUR SON MARIAGE-



Lorsqu’une femme est mariée, elle doit être dans l’une de ces trois situations :

1. C’est une jeune fille vierge qui n’a pas atteint l’âge de la puberté et qui n’a jamais été mariée.

2. C’est une fille vierge qui a atteint l’âge de la puberté et qui n’a jamais été mariée.

3. Elle a déjà été mariée auparavant.

Et chaque condition a son propre jugement.



1. Au sujet d’une jeune fille vierge qui n’a pas encore atteint l’âge de la puberté alors il n’y a aucun ikhtilaf (divergence) parmi les savants, que le père a le droit de la marier sans sa permission, car il n’y a aucun sens à demander la permission d’un enfant.

Abu Bakr (radhiAllahu ‘anhu) a marié sa fille ‘Aishah (radhiAllahu ‘anha) avec le Messager (sallallahu ‘aleyhi wa sallam) alors qu’elle n’avait que 6 ans et il (radhiAllahu ‘anhu) l’a envoyée chez le Prophète (sallallahu ‘aleyhi wa sallam) quand elle eut 9 ans. (Rapporté par Boukhari et Muslim)

L’Imam Shawkani (rahimahullah) dit dans Nainul Awtar v.6 p.128-129 : « Ce hadith est une preuve que le père a l’entière autorité de marier sa fille qui n’a pas atteint l’âge de la puberté sans sa permission. » Et il écrit aussi : « Ce hadith prouve que la jeune fille peut être mariée à un homme plus âgé. L’Imam Bukhari (rahimahoullah) a nommé un chapitre de la même manière dans son sahih, et dans ce chapitre il a rapporté le même hadith sur ‘Aisha (radhiAllahu ‘anha). Haffidh ibn Hajar (rahimahoullah) a rapporté un ijma’ (accord des savants) dans son livre fathul Bari sur cette question. »

Al ‘Allamah ibn Qudamah (rahimahoullah) écrit dans al-Mughni que Al ‘Allamah ibn Mundir déclare que tous les gens du savoir desquels il ont pris la science ont un ijma’ (accord) sur cette question selon lequel un père peut marier sa jeune fille qui n’a pas encore atteint l’âge de la puberté (sans son consentement) à condition qu’il garde en tête la convenance et la compatibilité du mariage.

Je (Shaikh Fawzan) dis que le mariage de ‘Aishah (radhiAllahu’anha) par Abu Bakr (radhiAllahu’anhu) au prophète (sallallahu ‘aleyhi wa sallam) alors qu’elle n’avait que six ans, est une réfutation envers les gens qui nient ou n’aiment pas marier les jeunes filles avec des hommes plus âgés. Et sur les bases de l’ignorance du Livre et de la Sunnah ils ont essayé de dépeindre cela comme étant quelque chose de mauvais et nuisible.



2. Au sujet d’une femme ou d’une fille vierge qui a atteint l’âge de la puberté, elle ne peut être mariée sans son consentement, et son silence sera considéré comme un accord, selon la parole du Messager (sallallahu ‘aleyhi wa sallam) : « Un fille vierge ne peut être mariée sans son consentement. » On dit alors, « Et comment donnera-t-elle son consentement ? » Il (sallallahu ‘aleyhi wa sallam) dit : « En gardant le silence. » (Bukhari & Muslim) Selon les gens du savoir il est unanime qu’il est nécessaire de demander la permission d’une femme qui a atteint l’âge de la puberté, même si celui qui la marie est son propre père.

Al ‘Allamah ibnul Qayyim (rahimahoullah) dit dans al-Huda an-Nabawi v.5 p.96 : « La majorité des Salaf et l’Imam Abu Hanifah et l’Imam Ahmad (rahimahoumAllah) ont les mêmes paroles selon une narration, et c’est ce qui est privilégié. » car c’est ce qui coïncide avec les ordres et les interdits du Messager d’Allah (sallallahu ‘aleyhi wa sallam).



3. Au sujet d’une femme qui a déjà été mariée, la même règle demande que son consentement lui soit nécessaire pour se marier mais la différence est que son accord doit être explicite et clair avec les mots « oui » ou « non », contrairement à la fille ou femme vierge, pour qui son silence est considéré comme un « oui ». Cela est mentionné dans al-Mughni v.6 p.493, « Nous ne connaissons aucun ikhtilaf parmi les savants sur cette question, selon laquelle la femme qui a déjà été mariée doit exprimer son consentement avec des mots explicites car il y a des ahadith clairs et aussi parce que la langue exprime ce qu’il y a dans le cœur, et c’est toujours le cas lorsqu’un accord est nécessaire. »

Shaikhul-Islam ibn Taymiyyah (rahimahoullah) dit dans Majmou’ al-Fatawa v.32 p.39-40, « Personne n’a le droit de se marier avec une femme sans la permission de celle-ci. C’est ce qui a été enseigné par le Messager d’Allah (sallallahu ‘aleyhi wa sallam). Si une femme ne veut se marier avec personne elle ne peut pas être forcée à se marier avec lui, mais une jeune fille qui n’a pas atteint l’âge de la puberté peut être mariée par son père sans son consentement. Mais celle qui a déjà été mariée ne peut être mariée sans sa permission ; ni par son père, ni par un autre que lui, et les Muslimin sont unanimes à ce sujet.

De la même façon, une femme ou une fille vierge qui a atteint l’âge de la puberté ne peut être mariée avec son consentement que par son père ou son grand père. Il y a unanimité sur ce sujet également. Et le père et le grand père doivent aussi rechercher son accord. Mais il y a une différence d’opinion à propos de ce hukm (commandement) à savoir s’il est wajib (obligatoire) ou mustahab (recommandé).

Et la parole correcte est que rechercher son accord est wajib (ordonné) pour eux deux. Le seul qui ait l’autorité (i.e. le père), lorsqu’il prend en compte l’homme auquel il marie sa fille, doit considérer la crainte en Allah et la taqwa (piété) comme il est indispensable de prendre en considération si cette personne sera compatible avec sa fille. Il doit garder en tête les avantages que sa fille obtiendra et de la marier en fonction de ceux-ci. Et il doit faire attention de ne pas la marier en fonction des avantages que lui pourrait recevoir. »



Source : Tanbihat ‘a ahaami takhtasu bil Mu’minat
www.assounnah.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-mariage-en-islam.forumpro.fr
 
L'accord de la femme pour son mariage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour mon mariage ♥
» Quelle robe porter pour un mariage en octobre ?
» Des idées? (Pour un mariage...)
» comment me maquiller pour un mariage
» Pourquoi un consentement pour un mariage d'une personne majeure ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mariage en Islam :: ARTICLES SUR LE MARIAGE EN ISLAM :: LE MARIAGE - le akde,la walima,la vie de mariés :: Le akde-
Sauter vers: