Le Mariage en Islam

« Si le serviteur se marie, il a complété la moitié de sa religion qu’il craigne Allah dans l’autre moitié »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Education des enfants et les bases de leur formation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le mariage en islam
Admin


Nombre de messages : 317
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: L'Education des enfants et les bases de leur formation   Sam 10 Nov - 0:11

L'Education des enfants et les bases de leur formation




Louange à Allah le Seigneur des mondes et prière et salut sur celui qu’Allah a envoyé comme une miséricorde pour les mondes ainsi que sur ses siens, ses compagnons et ses frères jusqu’au jour du Jugement :


L’éducation islamique se base sur la réalisation de l’équilibre entre le coté spirituel et matériel, celle-ci est basée sur ces deux réalités de l’existence de l’homme.


Sa vie est organisée sur ces deux fondements, elle ne se résume pas au côté charnel au point de se croire éternel ni aux passions de la vie d’ici-bas ni à ses plaisirs, mais elle considère aussi son propre monde spirituel qui est large et profond. C’est dans ce sens que l’éducation islamique s’est distinguée des autres systèmes éducatifs, pas seulement dans la préparation de l’homme à la vie de ce monde, mais aussi pour la vie éternelle dans l’au-delà.

Cependant, puisque l’enfant est le centre du processus éducatif, il est donc impératif que sa vie et son esprit soient bâtis selon la forme qui lui a été élaborée et avec les différentes connaissances et concepts qu’il reçoit et qui lui sont inculquées. Cela, pour qu’il puisse maîtriser son esprit et ses idées afin qu’il n’ait de conception théoriques dans la vie que celle qui lui est voulue utiliser dans ses observations et ses expériences, suivant ce qu’il a appris ou ce dont il s’est exercé et ce qu’on lui a enseigné.

Les fondements des traits de la personnalité de l’enfant se forgent durant la période de l’enfance, c’est à dire une fois qu’il ait atteint l’age de la raison. Pour cela, le devoir de l’éducation est de le former, l’adapter et le préparer à affronter la vie, le nourrir et prendre soin de lui accomplir sa croissance physique et accompagner sa croissance spirituelle, en lui procurant ce qui le purifie et le rend magnanime.



Sa croissance intellectuelle s’effectue en lui pourvoyant toutes sortes de sciences et de connaissances, car un esprit sain dépend de la croissance saine, et en l’habituant au bien et en lui interdisant le mal conformément à la méthode et l’éducation d’Allah, parce que la droiture de l’enfant résulte de la salubrité de son esprit et sa déviation résulte de la corruption de son esprit. La salubrité et la corruption de l’esprit sont reliées à la manière dont il est dirigé, particulièrement durant l’enfance et au cours de la période de sa préparation.

Pour cela, sa préparation éducative se base sur des fondements et au premier rang celui qui consiste à éduquer l’enfant sur le plan de la foi et l’exercice à la connaissance de son Créateur, car c’est cette foi qui le dirige vers le bien et lui fait éviter le mal et dirige son comportement le maîtrise. Le lien de la foi avec les œuvres est d’une relation très étroite, parce qu’Allah -l’Exalté- a fait des œuvres un véritable critère de la sincérité de la foi, et a blâmé ceux qui dépouillent la foi des œuvres, Il -l’Exalté- dit alors :


«Ils disaient tout haut ce qu’ils ne pensaient guère » ( Aal Aimrane : 167).


Aussi :

«C’est une chose souverainement haïssable devant Allah que vous disiez ce que vous ne faites point » (El Saf : 3).


La véritable foi est celle d’où émane la bonne conduite, qui produit les bonnes œuvres et qui fait émerger une bonne moralité.

Le Noble Coran est plein de versets qui relient la foi avec les bonnes œuvres. Et de ce fait, la mission de l’éducation est d’établir une relation étroite entre la foi et les actes en tenant compte du fait que les œuvres reflètent, montrent et démontrent la foi. Par conséquent, la priorité des priorités dans la formation de l’enfant est de lui enseigner les sens de la foi correcte et ses objectifs élevés, lui faire comprendre ses vérités et ce qu’elle lui apporte comme bonheur éternel, par un enseignement fait de connaissance et de perception de la vérité pour réaliser la Parole d’Allah -l’Exalté- :


«Croyant, préservez-vous ainsi que les vôtres d’un feu» (El Tahrim : 6).


L’enfant est inclus dans le verset, puisqu’il est une partie de son père; il doit lui enseigner le licite et l’illicite et le protéger des transgressions, des péchés et lui apprendre le reste des commandements. Certains savants disaient :


(Il est de notre devoir d’enseigner à nos enfants et nos siens la religion, le bien et tout ce qui est indispensable à la bonne éducation). (1).


Aussi parmi les piliers de l’éducation et de la formation de l’enfant l’enseignement des sens du bien et du mal dans cette vie et lui apprendre ce qu’il lui faut entreprendre pour faire le bonheur de sa personne et ce qu’il faut délaisser pour lui éviter les malheurs. Cela s’accomplit en dirigeant les dispositions naturelles de l’enfant à se recourir à Allah, à le connaître, à mettre sa confiance en Lui et avoir de la sérénité envers Lui ; de façon à ce qu’il ne s’abaisse qu’à Allah et qu’il ne craigne que Lui et que son cœur ne s’attache qu’à Lui, car c’est en cela que réside le sentiment de fierté du musulman qui est en contact avec le Tout-puissant et le Cher. Sa personnalité se distingue par cette fierté religieuse requise conformément à la Parole d’Allah -l’Exalté :


« (la vraie) puissance appartient à Allah, à son envoyé et aux croyants» (El Mounafiqoune : 8).


Ces qualités se distinguent par rapport à leurs contraires tels que : abaissement, soumission ou adulation à quiconque des créatures. De là, il est un devoir de préserver et de garder la nature saine dont les fils d’Adam ont fait serment à Allah -l’Exalté-. Il a pris d’eux le pacte de l’adorer exclusivement et de ne point lui donner un associé et Allah se charge d’assurer leurs subsistances. Allah -l’Exalté- a dit à ce sujet :


«Il fut un jour ou Allah tira des reins des fils d’Adem l’ensemble de leurs descendants et leur demanda requérant leur témoignage formel « ne suis-je pas votre seigneur ? » Tous répondirent « Nous en témoignons !» Ainsi après un tel aveu, ne pourrez vous plus vous prévaloir de votre ignorance une fois que vous serez ressuscités» (El Aaraf : 172).


Allah – Le Cher et Le Glorieux- dit dans une tradition divine* :

« Moi, J’ai crée tous mes serviteurs musulmans. Puis après, les diables sont venus à eux et les ont séparés de leur religion ; ils leur avaient interdit ce que Je leur avais permis, et ils leur avaient ordonné illégitimement d’associer à Moi » (2).


Tout comme il convient bien de pousser les énergies naturelles, comme les instincts et les passions, -pourvues à l’enfant par Allah- envers le bien et envers l’orientation pour laquelle il est créé, pour qu’il soit fier et élevé avec, et pour qu’il puisse éviter de s’attacher à ce monde vain et éphémère et se livrer aux plaisirs charnels ou de répondre à l’appel de satan. Le prophète a dit :


« Satan détient une semence en fils d’Adam, l’ange en détient une autre. Quant à celle de Satan, elle consiste à pousser au mal et à démentir la vérité. Par contre celle de l’ange, consiste à pousser vers le bien et à croire à la vérité. Celui qui trouve en lui cette dernière, qu’il sache qu’elle vient d’Allah et qu’il loue Allah, et celui qui trouve en lui l’autre semence, qu’il demande protection auprès d’Allah de Satan le lapidé. Puis il récita:

«Satan ne fait que vous menacer de dénuement et vous inciter à commettre des turpitudes » (El Baqara : 268) » (3).


L’éducation est aussi un moyen de récupérer celui qui a dévié et de le diriger vers sa nature saine. La mission de l’éducation et son bon accomplissement sont bien récompensés dans l’au-delà, Allah -l’Exalté- a dit :

«Ceux, au contraire, qui ont révéré leur seigneur et ont su freiner leurs passions. Ceux là auront le paradis pour séjour. » (El Naziàt : 40-41).


Aussi, parmi les devoirs envers l’enfant et les méthodes de la formation de sa personnalité : donner le bon exemple et le modèle à suivre, avec qui il peut se guider durant sa première période de croissance intellectuelle, psychologique et morale. Cela, stimule ses connaissances et reçoit sa connaissance à travers l’imitation et la poursuite. Les parents viennent au premier degré des gens les plus rapprochés de l’enfant, ils sont les éléments de son modèle et de son exemple. En effet, les parents sont d’une grande influence sur leur enfant sur le plan de la foi et de la religion jusqu’à même le dévier de la pure nature sur laquelle Allah l’a crée et sur ce qu’il doit connaître sur l’Islam et son amour envers lui.



Ainsi, ils sont la cause de sa bonté ou de sa corruption, de sa droiture ou de sa tortuosité, parce que l’enfant habituellement croit au comportement et à la conduite de ses parents. De ce fait, si leur comportement envers lui est conforme à la révélation, l’enfant s’influence d’eux et les imite à l’image dont ils se présentent à lui. Ceci devient, par conséquent, l’un des facteurs de la formation des notions de sa personnalité islamique.





REFERENCES :

* - Tradition divine =‘Hadith Qoudoussi’ (Dans lequel Allah s’adresse au prophète).

1- « L’Interprétation », d’Elqoutoubi : 18/195-196.

2- Rapporté par Mouslim dans ‘ Le Paradis Et La Description De Ses Délices Et Ses Siens’ (7386). Par Ahmed (17947), du hadith Aiadh Ben Hmaar Elmedjachi (Qu’Allah soit satisfait de lui).

3- Rapporté par Eltirmidhy dans ‘l’Interprétation Du Coran’ (3256), du hadith d’Abd Allah Ben Messaoud (Qu’Allah soit satisfait de lui), authentifié par Elalbany dans ‘ L’Authentique D’Eltirmidhy’ : (2988), et dans ‘Le Chandelier’ : (74) / deuxième authentification, et dans ‘La Direction Des Narrateurs’ : (70), et dans ‘ L’Authentique Des Sources’ : (38), et dans ‘La Recommandation’ : (34)

Par le cheikh :

Abi Abd Elmouaiz Mohammed Ferkous
Tiré de Ferkous.com

Equipe alminhadj.com



http://www.alminhadj.fr/modules/news/article.php?storyid=156
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-mariage-en-islam.forumpro.fr
 
L'Education des enfants et les bases de leur formation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'éducation de son enfant sans frustration
» Un exposé sur l'éducation à l'école !!
» Education: quel impact sur le cerveau de nos enfants?
» Quel type d'éducation pour les enfants issus de l'immigration?
» Augmenter notre ratio quand nos enfants rentrent à l'école..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Mariage en Islam :: LES DROITS ,LES DEVOIRS,L'ÉDUCATION :: LES ENFANTS-
Sauter vers: